Géologei et géomorphologie | Voyageautibet.com
AccueilAperçu du TibetGéologei et géomorphologie

Géologie et géomorphologie

Le plateau Qinghai-Tibet, avec le Tibet comme partie principale, est le plus jeune Plateau du monde,et également le plus grand et le plus haut,d’où sont nés les surnoms de « Toit du monde »et « Troisième pôle du monde ». C’est alors l’endroit idéal du tourisme naturel et écologique.
Le plateau du Tibet est le plus jeune plateau du monde au point de vue géologique. Les fossiles des hipparions du début du Pliocène et les abondants vestiges de plantes antiques montrent que jusqu’à la fin de l’ère tertiaire,le Tibet,à 1 000 m d’altitude et couvert de prairies et de forêts,représentait un paysage tropical chaud et humide. Ce n’est que pendant les trois derniers millions d’années que l’altitude moyenne du Tibet s’est haussée à 4 000 m. Depuis 10 000 ans en particulier,le Tibet est monté de 700 m, à une vitesse moyenne de 7 cm par an. Selon le levé topographique exact. Certains endroits du plateau du Tibet ont connu une nouvelle ascension de quelques millimètres à une dizaine pendant la dernière décennie. Divers phénomènes géologiques et topographiques prouvent que l’ascension du plateau du Tibet n’a jamais cessé.
L'altitude moyenne du Tibet d’aujourd’hui est supérieure à 4 000 m. Les chaînes de montagnes enneigées embrassent le plateau, pointant vers les nuages. On compte au Tibet plus de 50 monts dépassant 7 000 m d’altitude, et 11 dépassant 8 000 m, dont le célèbre Qomolangrna, sommet du monde. Le relief du Tibet décroît du nord-ouest au sud-est. Les conditions topographiques y sont si compliquées que se sont formés des paysages naturels variés et extraordinaires, entre autres des chaînes de montagnes imposantes,des canyons et ravins profonds et abrupts,des glaciers,des terres gelées,des rochers nus, des forêts de tertres, des vents de sable et des déserts.
 Le climat et le relief variables favorisent la croissance des ressources minérales. On a découvert au Tibet plus de 90 espèces de minerais dont 26 ont une réserve vérifiée. Celle de 11 espèces se classe parmi les cinq premiers du pays.

1 ) Paysages montagneux

Le Tibet est aussi surnommé  « Mer de montagnes ». Au nord, il y a les monts Kunlun et ses chaînons,les monts Tanggula; au sud,se dressent les monts Himalaya; à l’ouest, les monts Kalakunlun; et à l’est  les monts Hengduan. La chaîne des monts Gangdise et Nyainqentanglha traverse le Tibet d’est en ouest. Tout cela offre un spectacle magnifique.
La chaîne des monts Himalaya est la plus jeune et la plus haute du monde.Elle est longue de 2 400 km et sa largeur varie entre 200 et 300 km. L’altitude moyenne des monts principaux est de 6 200 m. Plus de 50 sommets dépassent 7 000 m. Un tel rassemblement des monts majestueux est sans pareil dans le monde.
Les monts Gangdise et Nyainqentanglha séparent le nord du sud de la région,et constituent également la ligne de démarcation des cours d’eaux intérieurs et extérieurs.
Les monts Kunlun séparent le Tibet du Xinjiang. Gigantesques en hauteur et en longueur,ils traversent le centre de l’Asie. Et sont ainsi surnommés « épine dorsale de l’Asie ». C’est une des régions représentatives de la Chine où se concentrent les spectacles de neiges éternelles et de glaciers.
La chaîne des monts Tanggula constitue la frontière du Tibet et du Qinghai. À 6 621 m d'altitude,le mont Geladaidong est le plus haut sommet de la chaîne et la source du Yangtsé,le plus long fleuve de la Chine.   
Les monts du Tibet offrent divers panoramas extraordinaires grâce à leurs différentes altitudes, structures géologiques et positions géographiques. En hiver,tout est couvert de blanc. En été,ils revêtent une tenue multicolore. Les monts de l'est sont verdoyants : ceux du nord, vert jaune;ceux de Lhassa et de Shannan,pourpre foncé;ceux de Xigaze,rouge sombre;et ceux de Yi’ong,noir brunâtre.
Si les monts à l’intérieur de la Chine sont rehaussés par l’intervention humaine telle que l’architecture,la sculpture,la calligraphie,la peinture et l’art jardinier, les monts du Tibet sont réputés pour leurs caractères naturels.

Mont Qomolangma
À 8 848,1 3 m d’altitude,le Qomolangma est le sommet principal de la chaîne des Himalaya et Ie plus haut sommet du monde. Il se dresse sur la frontière sino-népalaise. Son côté nord appartient au district Tingri du Tibet. Roi des monts,le Qomolangma domaine les autre de son regard et semble une pyramide gigantesque qui pique le ciel. À 20 km autour se répartissent cinq monts dépassant 8 000 m(des 14 du monde), et 38 autres d’une hauteur de plus de 7 000 m. Cet ensemble de monts géants donne un spectacle extrêmement imposant.
Selon l’analyse géologique,à l’ère mésozoïque qui débuta il y a 270 millions d’années et finit il y a 230 millions d’années,le siège du mont Qomolangma était une partie de l’ancienne Méditerranée. C’est depuis la fin de la première partie du tertiaire de l’are cénozoïque que la terre a commencé à monter. D’après les scientifiques,l’ascension du mont Qomolangma continue à une vitesse moyenne de 3,2 a 1 2,7 nm par an.
Le sommet du Qomolangma est toujours noyé dans une volute de nuages blancs. Sous le vent ouest, il paraît couronné d’un drapeau flottant vers l’est,le célèbre « drapeau de nuages » du mont Qomolangma. Cette volute,tantôt épaisse comme des vagues déferlantes, tantôt mince comme le voile d’une fée,ajoute un charme extraordinaire à l’image imposante et solennelle du mont.
Ces dernières années,la région du Qomolangma a gagné la faveur des alpinistes et explorateurs qui rêvent tous de le conquérir. Les conditions climatiques du mont Qomolangma sont très changeantes. En général,il fait doux du début de mars à la fin de mai et du début de septembre à la fin d’octobre. Ce sont les meilleures saisons d’escalade et de tourisme.
Le monastère de Rongphu de la lignée Nyingma(secte rouge)du bouddhisme tibétain est le monastère à la plus haute altitude du monde. C’est donc une position idéale pour admirer le mont Qomolangma. À 5 600 m d’altitude,il se situe au pied du versant nord du mont Qomolangma et au bout du glacier Rongphu. Il est maintenant la base des alpinistes prenant le départ du versant nord,et dispose de plusieurs chambres ouvertes aux touristes, alpinistes et explorateurs. On peut donc le qualifier de plus haut hôtel du monde.

Mont Kangrinboqe
Le mont Kangrinboqe est le sommet principal de la chaîne des monts Gangdise, et le plus célèbre mont sacré de l’histoire de l’Asie. Il a la forme d’une pyramide avec un sommet rond,étemellement enneigé,et quatre falaises parfaitement symétriques. Dominant l’entourage a 6 656 m d’altitude, il ébranle le coeur des visiteurs.
Couvert de neige et glace éternelles,il a engendré quatre grandes rivières soit les rivières du Lion(cours supérieur de l’Indus), du Cheval (source du fleuveYarlungZangbo) de l’éléphant(cours supérieur du fleuve Sutlej)et du Paon(cours supérieur du Gange). Leurs noms dérivent de la forme de leur source.
Le statut sacré du mont Kangrinboqe fut établi quelques siècles avant notre ère. Jusqu’à aujourd’hui, le mont fait l’objet de culte du bouddhisme tibétain,de l’hindouisme,du bön et du jaïmisme. Les hindous le considerent comme la résidence du grand Maha-Brahmail,et les jaïnistes, comme celle de Legxarbaha,le premier adepte libéré. Selon le bouddhisme tibétain,le mont est le symbole de Heruga et Thunderbolt Sow. Le bön y voit le centre du monde où habitent tous les dieux. Les pèlerins,appartenant à différentes religions, font tous le tour du mont dont l’itinéraire et le moyen différent. Tous les ans,les pèlerins de l’Inde. Du Népal,du Bhoutan et de toutes les régions tibétaines de Chine,défilent saris interruption. À chaque année du Cheval selon le calendrier tibétain,le mont accueille un plus grand nombre de pèlerins.

2) Relief karstique
Dans la banlieue nord du district d’Amdo,à 4 800 m d’altitude,se dresse le mont Lhari parsemé d’un bon nombre de colonnes de calcaire incomplètes en forme de pagode où de cône. Leur hauteur varie de 20 à 40 m.La plus haute dépasse 60 m de nombreuses colonnes sont incrustées de grottes de dimensions variées et parfois traversables. Dans certaines se trouvent des stalagmites et stalactites incomplètes. Les bergers locaux considèrent le mont Lhazi comme sacré. C’est également un endroit idéal pour les explorateurs et alpinistes,et il offre des paysages aussi pittoresques que ceux de Guilin.
Le relief karstique se présente dans le district d’Amdo et également dans la banlieue ouest de Lhassa,aux alentours des ancien et nouveau districts de Tingri, un col du mont Geling du district de Rutog,au bord du lac Namco ainsi qu’aux environs du district de Markam.
Le paysage karstique est le produit de la fin du tertiaire, il y a 3 à 25 millions d’années. Ayant subi pendant 3 millions d’années le gel et l’érosion de la période glaciaire de l’ère quatemaire,la partie exposée du relief karstique a disparu dans la plupart des cas. Quant à la partie souterraine,elle s’est surélevée pendant la dernière période de l’ère quaternaire et a constitué,sous l’effet de l’érosion,le paysage karstique incomplet qu’on voit aujourd’hui sur le plateau.
 Les grottes karstiques découvertes dans les districts de Zhanang,de Lhunze,de Damxung,de Qamdo,de Riwoqe et de Biru sont bien connues au Tibet. Différentes l’une de l’autre et toutes de forme bizarre,ces grottes sont les chefs-d’oeuvre du ciel d’après les moines. Elles constituent aussi des ressources touristiques exceptionnelles.
La grotte Memo est située à la limite des districts de Baqen et de Biru dont les conditions naturelles sont similaires à celles des régions au sud du Yangtsé. Sa bouche s’ouvre à mi-côte. L’intérieur est profond, tranquille et énigmatique avec de petites grottes en enfilade.La grotte Macala dans le district de Riwoqe est raffinée et splendide. À 5 400 m d’altitude au sommet d’un mont dans le canton de Kyunggar du district de Qamdo,se trouve la grotte Gupu qui se prolonge sur 10 km.À l’intrrieur, des stalactites de formes diverses;à l’extérieur,des pierres multicolores. Sur la péninsule de Zhaxi au bord du lac Namco,se concentrent divers paysages karstiques tels que grottes,forêts de pierres et ponts naturels.
Les grottes de Zhayamzong dans le district de Zhanang dans la préfecture de Shannan sont connues partout.Ces grottes sont situées sur le mont Zhayamzong, sur la rive nord du fleuve Yarlung Zangbo, elles se composent de trois parties dont les bouches donnent toutes vers le sud. Deux grottes communiquent. La plus grande est de 13 m de profondeur,1 1 m de largeur et 15 m de hauteur,sur 100 m2. Elle renferme des salles de pratiques bouddhiques et de conservation des canons bouddhiques. Les parois sont décorées de fresques. La deuxième grotte s’ouvre sur la falaise à l'ouest de la plus grande grotte. Les adeptes disent que Padmasambhava,fondateur de la lignée Nyingma du bouddisme tibétain,faisait sa pratique dans cette grotte reliée à la plus grande par un corridor. À quelques dizaines de mètres à l'ouest se trouve la troisième grotte. Profonde d’environ 55 m. À l’intérieur,des stalactites de formes variées chantent quand on les frappe.

3) Forêt de tertres
Les forêts de tertres constituent un paysage exceptionnel du Tibet à grande valeur touristique et scientifique.
Dans le district de Zanda entre les monts Gangdise et Himalaya,une imposante forêt de tertres s'étend le long de la vallée de la rivière de l'éléphant.Couvrant presque tout le district,cette forêt singulière appartient au relief de sous-structure qui a pris forme à l'ère quaternaire. C’étaient des lits de grands lacs et rivières anciens érodés.‘Sur une superficie de quelques centaines de kilomètres carrés,les tertres inégaux sont de formes diverses. Noyés dans la lumière du plateau,ils forment an monde mythique. Adossés aux crêtes des monts hauts et plats,les tertres semblent de longues files d’arhats ou des châteaux en rangs serrés,et rappellent le canyon du Colorado des États-unis. Illuminés par les nuages rosés de l’aube et les nuages crépusculaires,les tertres offrent un clair obscur ordonné et libèrent an charme vivant et élégant. Dans les reflets du soleil couchant,les tertres le long de la rivière du Lion et les pagodes abandonnées tout autour ont l’air mystérieux et solennel. Dans la forêt des tertres de Zanda,on a découvert plusieurs mines de cavernes et des peintures rupestres appartenant à l’homme primitif,grâce auxquelles certains croient que Qonglung’okar,capitale de l’ancien royaume de Zhangzhung des légendes du bön, est située Qonglung dans le district de Zanda.

4) Glaciers
Les glaciers constituent un des paysages les plus merveilleux du Tibet. Le Tibet posséde la plus riche réserve de glace et de neige du monde et d’innombrables glaciers en forme de dragons d’argent. Seulement à l’ouest de Bomi. on en compte 2 756. Le célèbre fleuve Yarlung Zangbo prend sa source du glacier Gyaimayamzong sur le versant nord des monts Himalaya.
Sous l’effet de la gravité de la terre, les neiges et glaces éternelles se déplacent lentement le long de la vallée et forment les glaciers qui constituent non seulement une attraction touristique,mais aussi l’objet de la recherche scientifique. Les spectacles variés de glaciers créent un monde de rêve. Le champignon de glace, de 5 m de haut parfois,est composé d’un grand rocher comme chapeau et d’une mince chandelle de glace comme tige. Le mur de glace semble un énorme paravent épouvantable. La forêt de séracs est le spectacle le plus extraordinaire. En multiples positions,ces glaces rappellent des pyramides imposantes,des monastères et clochers tranquilles,des épées tranchantes et de douces girafes.
Ne sont-ce pas des sculptures naturelles? Et le soleil en est le sculpteur. Pour que naisse une telle oeuvre,il faut des dizaines d’années et plus d’une centaine parfois. Les glaciologues croient que les forêts de séracs étendues n’existent que dans les régions montagneuses de l’Himalaya et du Kalakunlun. Celles des monts Qomolangma et Xixabangma sont les plus spectaculaires.
Dans le bassin du lac Yamzho Yumco se dresse un mont enneigé nommé Kalu. A 6 629 m d’altitude,il ressemble une pyramide escarpée. Au nord,le mont Noijinkangsang pointe vers le ciel. À 7 194 m d’altitude, il est le plus haut mont sur la figne de démarcation des eaux dans le sud du Tibet. Autour de ces deux monts se répartissent 54 jeunes glaciers,constituant une zone glaciaire de 130 km2.Sur le versant nord-est du mont Kalu est situé le glacier Qangyung qui est la source des affluents sud de la rivière Sungqu.
Actuellement, les monts Noijinkangsang, Gyangsanglham et Guaigangsursum sont ouverts aux explorateurs et alpinistes nationaux et étrangers.
À 300 m du monastère de Rongphu se situe la célèbre zone de glaciers Rongphu. De 5 300 à 6 300 m à la ronde du mont Qomolangma,les glaciers de Rongphu se regroupent en partie ouest,partie centrale et partie extrême-orientale sur une longueur de 26 km et une superficie totale de 1 500 km2. La largeur moyenne de la langue du glacier est de 1,4 km. C’est alors la plus grande zone de glaciers de la réserve naturelle du mont Qomolangma, qui concentre les plus mûrs et les plus intacts glaciers du monde,pour la plupart suspendus,et devant desquels se répartissent des phénomènes naturels extraordinaires tels que forêts de séracs, puits de glace et lacs produits par l’érosion de la glace. Les séracs hauts et escarpés forment des épées ou des clochers. Il y a également des  sculptures de glace naturelles en forme de table,de pont ou d’animaux,des chandelles et poinçons de glace et des épées tranchantes. Les grottes de glace sont profondes et tranquilles,et les glaciers,sinueux. Ces spectacles si rares et si magnifiques amènent les touristes dans un palais de cristal. Dans la zone de glaciers de 5 800 m de long,le monde est tout blanc. Que la nature est merveilleuse! Les rochers suspendus enchevêtrés font imaginer d’anciens châteaux. Sous l'effet de l’érosion se sont formées des stalagmites en forme de colonne, d’épée et de pagode qui s’enfilent sur quelques kilomètres. Après s’être reliées, les trois parties du glacier se prolongent vers le nord et soutiennent le mont Qomolangma. La zone recèle de nombreux spectacles extraordinaires et les alpinistes l’appellent le plus grand parc alpin du monde.
À 200 km2 à la ronde du mont Kangrinboqe et du lac MapamYumco dans le district de Burang, se dressent dix grands monts supérieurs à 6 000 m et parsemés de glaciers, également le plus grand glacier océanique du pays c’est donc un site d’alpinisme de réputation mondiale.
À Bomi, la « Suisse du Tibet », grâce à l’air humide et doux de l’océan Indien, existent plusieurs glaciers dont Kaqin,Qepu et Rogog sont les plus célèbres. Le Kaqin fait partie des trois plus grands glaciers de la Chine. Sur une superficie de 90 km2 et une longueur de 19 km, il est également le plus grand glacier océanique du pays.

 

Géologei et géomorphologie
il y a trois clients voyagés 0 maintenant.
Rechercher votre voyage au Tibet
Voyage au Tibet sur mesure
Nous sommes des spécialistes des voyages et circuits sur mesure. Notre équipe vous aidera à concevoir gratuitement et à organiser votre voyage de rêve au Tibet.
Lettre de remerciement
Danoe is one of the best guides I ever had in the time I travelled around the world for his excellent guide, euthusiasm and passion to service delivery. He was beyond expection for caring about our health and interest. He has shown a high level of professionalism and enthusiasm.
The driver Norbu was very cooperative and professional. The road condition was quite bad but that was for him to show his excellent skill.
Sur voyageautibet.com
Contacter voyageautibet.com
Email: voyage@voyageautibet.com
Tel: 0086-28-85540220
AGB
Voyage sur mesure au Tibet
Liens avec voyageautibet.com
Voyageenchine.com
Voyageausichuan.com
Self-driving.cn
Nous acceptons
     
Voyageautibet.com – votre expert local de voyage et trekking au Tibet
Voyage au Tibet • Voyages au Tibet • Tibet Voyage • Randonnée au Tibet • Voyage de Kailash • Kailash Voyage • Randonneé de Kailash • Kailash Trekking • Self-Drive au Tibet • Voyage en Self-Drive au Tibet
Bienvenu au voyageautibet.com, un expert de voyages,trekking et self- driving au Tibet. Nos riches expérences de voyage et trekking au Tibet datent de 1994, en 1994 nous avons organisé le premier voyage de découverte au Tibet; dans la même anneé nous avons arrangé le premier voyage de Kailash; en 1995 nous avons organisé le premier voyage en self driving... jusqu’ à maitenant, nous avons beaucoup de clients qui sont satisfaits de leur voyage, trekking et randonnée au Tibet et ont apprécié de nos services de haute qualité. Greatway Tour vous offre des services de guide détaillé au Tibet, des informations pratiques, des permis d’entrée au Tibet, de culture tibétaine et des attractions au Tibet.
Copyright © Voyageautibet.com